Le café zapatiste

Accueil > KawaZ BruxxeL ? > La première de plusieurs

La première de plusieurs

samedi 15 avril 2017, par Contact

Enlace zapatista, http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2017/03/16/la-primera-de-varias/

À la Sexta dans le monde.

Compas ,

Donc, comme nous vous avions dit que nous allions voir comment vous soutenir pour que, à votre tour, vous souteniez la résistance et la rébellion de ceux qui sont poursuivis et séparés par des murs, et bien, voilà, nous avons un peu avancé.
Ça y est, la première tonne de café zapatiste est prête pour la campagne « Face aux murs du Capital : résistance, rébellion, solidarité et soutien d’en bas à gauche. ».
C’est du café 100 % zapatiste. Cultivé en terres zapatiste par des mains zapatistes, récolté par des zapatistes, séché sous le soleil zapatiste, moulu par une machine zapatiste ; le moulin s’est cassé par la faute de zapatistes, il a été réparé par des zapatistes (le bilboquet n’était pas zapatiste), puis mis en paquets par des zapatistes, étiqueté par des zapatistes et transporté par des zapatistes.
Cette première tonne a été obtenue avec la participation des cinq Caracoles, de leurs Conseils de bon gouvernement, de leurs Municipes autonomes rebelles zapatistes (MAREZ) et des collectifs des communautés. Il se trouve dans les installations du CIDECI-Unitierra, situées à San Cristobal de las Casas au Chiapas, Mexique rebelle.
Ce café zapatiste est plus goûteux si on le boit en luttant. Ici, nous joignons une petit vidéo, réalisée par les Compas chargés des médias, où on peut voir tout le processus du café, des plantations aux entrepôts.
Nous sommes aussi en train de classer et d’emballer les œuvres des zapatistes qui ont participé au pArtage passé, celles-là mêmes que nous vous envoyons pour soutenir vos activités.
Nous espérons pouvoir vous les remettre lors de l’événement qui aura lieu en avril pour que tout cela voyage dans les différents endroits au monde où se trouve la Sexta, c’est-à-dire où il y a de la résistance et de la rébellion.
Nous espérons qu’avec ce premier apport vous puissiez entamer ou poursuivre votre travail de soutien envers tous ceux qui souffrent de persécution et de discrimination dans le monde.
Vous vous demandez peut-être comment cela va pouvoir arriver jusqu’à vous. Et bien de la même façon que cela s’est fait jusqu’à maintenant, en s’organisant.
Autrement dit, on vous demande de vous organiser non seulement dans le but de recevoir et de distribuer le café mais aussi et surtout pour faire des activités de soutien envers tous ceux qui aujourd’hui sont poursuivis simplement pour avoir une couleur de peau, une culture, une croyance, une origine, une histoire, une vie.
Et ce n’est pas tout : ayez toujours en tête qu’il faut résister, il faut se rebeller, il faut lutter, il faut s’organiser.
Ah, et nous nous demandons aussi comment dire ce que nous voulons dire, mais de façon à ce que ce type le comprenne : Fuck Trump ! (et du même coup tous les autres aussi – autrement dit les Peña Nieto, Macri, Temer, Rajoy, Putin, Merkel, May, Le Pen, Berlusconi, Jinping, Netanyahu, al-Asad, et ajoutez-y là le nom ou le futur nom du mur qu’il faudra démolir, de façon à ce que tous les murs reçoivent le message -) »
(Autrement dit, voici la première tonne de plusieurs tonnes et la première de plusieurs
insultes qui ne se priveront pas de poivre.)Des montagnes du Sud-est mexicain.

Sous-commandant Moises Sous-commandant Marcos

Mexique, mars 2017

Vidéo réalisé par les Tiers Compas, qui accompagne le communiqué, avec la chanson « Somos sur », paroles et musique de Ana Tijoux, accompagnée de Shadia Mansour.
https://www.youtube.com/watch?v=6ZnYPHUoLb8

Traduction : Plata


Voir en ligne : Vidéo qui montre tout le processus du café